JOUER AVEC LA FORME ET LA STRUCTURE

Patricia Urquiola séduit par une douce apparence et
un toucher expressif.

Lorsque Keramik Laufen s’adressa à la designer Patricia Urquiola, il s’agissait de rechercher des libertés de forme pour l’emploi de SaphirKeramik dans la salle de bains – loin de l’éventail classique des formes de la céramique sanitaire. Le résultat, la collection «Sonar», séduit depuis son lancement par une nouvelle typologie de lavabos. S’y ajoutent désormais d’autres variantes ainsi que des W.-C., un bidet, une baignoire et un propre lot de meubles de salle de bains.

 

Forme en D 

Patricia Urquiola est considérée comme l’une des plus grandes designers de la décennie et a fait pour «Sonar» un choix inhabituel: une forme en «D». En partie avec une face biseautée et une texture tridimensionnelle à l’extérieur censée rappeler les ondes sonores qui se propagent dans l’eau. D’où le nom du produit. SaphirKeramik était le matériau prédestiné pour chambarder les concepts traditionnels. Exemples: un lavabo double qui, avec une largeur de 100 cm, n’est pas plus large qu’un lavabo simple normal; un lavabo intégralement en céramique posé à même le sol qui dissimule tous les raccordements sur une surface minime. Ou une vasque d’une largeur de seulement 34 cm qui «flotte» devant le mur et se passe de table.

 

Nuoveau dans la danse
Les lavabos, vasque et baignoire connues sont complétées par d’autres tailles et variantes et par une surface extérieure classique lisse. En complément, Patricia Urquiola a créé des meubles sous-lavabo en belle version laquée métallisée comme or, cuivre et titanium ainsi qu’une surface en Nero Marquina, une roche calcaire noire à veines blanches. Ces teintes et le rigoureux design géométrique des meubles mettent en valeur les lavabos de forme parfaite.

Génie polyvalent

Patricia Urquiola crée des meubles, aménage des musées et des magasins, équipe des hôtels et fascine par ses installations.

Ses fauteuils, sofas et chaises donnent envie de s’y asseoir immédiatement, de se blottir et pelotonner dans les coussins et rembourrages: dès le premier coup d’oeil, ils exercent une force d’attraction subjuguante. Patricia Urquiola reçoit des applaudissements sans réserve pour son design féminin moderne. Que ce soit une simple table en verre, un service de vaisselle en porcelaine (Rosenthal) ou mélamine (Kartell), un tapis ou une baignoire – on reconnait partout sa griffe hors norme et tout respire la sympathie et la sérénité. L’architecte diplômée est d’une créativité exceptionnelle et empoche des distinctions internationales l’une après l’autre.

Photo 1: Sonar de Laufen, Photo: Oliver Helbig

Photo 2: Patricia Uriquiola, Photo: Roger Decker